Demoiselle, Ondrej Pakan
Dans le (microscopique) monde de la macroscopie, il est dur de rivaliser avec des photographes de l’étoffe de Tomas Rak, Igor Siwanowicz ou encore Nicolas Gompel… Aussi faut-il faire preuve d’une grande originalité pour percer et se faire remarquer. C’est l’approche qu’a choisi Ondrej Pakan qui, pour renouveler le genre, a décidé de ne prendre ses sujets qu’après la pluie ou la rosée:

Coccinelle, Ondrej Pakan
Mouche, Ondrej Pakan
Ondrej Pakan vient de Myjava en Slovaquie et n’hésite pas à donner de sa personne pour réaliser ses clichés. Le plus souvent, il prépare son matériel sous la pluie afin d’être prêt au moment où elle s’arrêtera. Le plus dur selon lui, c’est de ne pas compromettre son matériel au dépens d’une jolie photo. Il est vrai que vu la qualité de certaines images, il serait vraiment tentant de ne pas être raisonnable…

Syrphe, Ondrej Pakan
Fourmi, Ondrej Pakan
Libellule, Ondrej Pakan
Demoiselle, Ondrej Pakan
Demoiselle, Ondrej Pakan
Demoiselle, Ondrej Pakan
Fourmi, Ondrej Pakan
Libellule, Ondrej Pakan
Demoiselle, Ondrej Pakan
Demoiselle, Ondrej Pakan
Libellule, Ondrej Pakan
Insecte non identifié, Ondrej Pakan
Mouche, Ondrej Pakan
Libellule, Ondrej Pakan
Mouche, Ondrej Pakan
Libellule, Ondrej Pakan
Demoiselle, Ondrej Pakan
Papillon, Ondrej Pakan
Comme quoi, les insectes ont aussi leurs concours de T-shirt mouillés…

Liens:
Ondrej Pakan sur 500px
Article io9
Article Telegraph
Article Pokkisam