2270-4027
Vas-y clique !
Freaky Friday Parasite

[Freaky Friday Parasite] Soyez Soyeux avec les mites-hermines




(Photo © Ben Smart )


Difficile de croire que la larve de la Mite-hermine (Yponomeuta spp.), qui arbore de magnifiques ailes tachetées rappelant la robe du fameux mustellidé, alors qu'elle tisse de la soie, soit considérée par beaucoup comme une nuisance.
Les chenilles grégaires des 6 espèces d'Yponomeuta se comportent de la même manière que leurs espèces cousines et sont expertes de la défoliation (alias l'orgie pour végétarien ou encore la Grande Bouffe version chlorophylle). Pas étonnant que de nombreuses personnes les regroupent dans la famille des teignes!
Mais si l'impact économique de certaines teignes peut être vraiment préjudiciable, le groupe d'espèces qui nous intéresse aujourd'hui n'est pas réellement alarmant. Par contre l'impact esthétique du comportement de leurs chenilles est indéniable: en effet, les chenilles d'Yponomeuta tissent des nids de soies gigantesques dans lesquelles elles s'abritent des prédateurs pour s'adonner à leur activité préférée: grognecruncher de la feuille. Une fois gavées, les chenilles entre en pupaison pour réaliser leur métamorphose et se transformer en schöne papillon.
Toujours est-il que ces nids de soies sont vraiment très étranges et que c'est pour cela que j'en parle aujourd'hui. Trève de blabla, passons à la soie:


Toile communale de chenilles d'Yponomeuta evonymella


Toile communale de chenilles d'Yponomeuta padella


Cocons d'Yponomeuta



Cocons d'Yponomeuta

Impressionnant et assez cracra, non? C'est d'autant plus curieux quand on réalise que des chenilles si vilaines donnent de si jolies mites...



Mais là n'est pas l'aspect le plus impressionnant de ces petites chenilles. Si les Yponomeutidés méritent de figurer dans le blog du Strange et du Funky, c'est qu'il arrive qu'elles se comportent comme de véritable espèces d'extraterrestres venues de l'espace pour empaqueter de soie toutes sorte de structures! Ainsi, au mois de mai de cette année, une invasion de ces chenilles dans la ville de Rotterdam a littéralement ravagé tous les arbres de la ville et les chenilles se sont même attaqués à des voitures!

Heureusement pour nous, des scientifiques et entomologistes ont trouvé un moyen pour faire face à ce genre d'invasions et préconisent l'utilisation d'agents de contrôles biologiques (j'adore ces expressions ronflantes, surtout quand on sait ce qui vient...): des mouches Tachinidés parasitaires! (dont j'avais déjà évoqué le mode de parasitage ici)

Liens:
Article Observations of a Nerd
Article De Telegraaf

Article Funky ou Article pourri ?
60%
40%
2356 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/267