"> 2270-4027
Vas-y clique !
Art

La science dans la peau

 

Ce ne sont pas, je pense, mes camarades du café des sciences qui me contrediront: On ne devient chercheur ni par hasard ni par dépit. S’engager dans la voie de la recherche demande (entre autres) de longues études, une grande motivation et une volonté suffisamment forte pour essuyer les nombreux échecs et tâtonnements inhérents à un projet scientifique. Ainsi, la science est souvent une passion, parfois un mode de vie, et plus rarement un véritable sacerdoce. Parmi les nombreux membres de la “communauté scientifique”, certains ont ainsi décidé d’avoir littéralement la science “dans la peau” en se faisant tatouer quelque figure, équation ou dessin en rapport avec leur domaine ou leur sujet d’étude. En voici un petit aperçu classé par discipline (cliquez sur l’image pour l’agrandir):

 

                    Evolution
(Arbre phylogénétique du vivant et quelques un de ses représentants)


                      Biologie
(Dessin anatomique d’une limule, arthropode marin actuel de la famille des chélicérates)
 
              Paléontologie
(Squelettes de quelques représentants de la lignée humaine)
                      Chimie
(Représentation “dépliée” d’un fullrene, molécule sphérique composée uniquement de carbone)

              Mathématiques
(Solution du polynôme du second degré ax²+bx+c=0, cher à nos amis lycéens)
                     Physique
(Figure générée par la production de particules dans la première chambre à bulles à hydrogène liquide du CERN)

 

Vous pourrez retrouver ces quelques images et plusieurs dizaines d’autres sur le Science Tattoo Emporium de Carl Zimmer, Bloggeur et auteur de plusieurs articles et livres consacrés à l’évolution. En cliquant sur chaque photo, vous y trouverez même un petit commentaire de la personne en question expliquant la signification de son tatouage.

 

Par ailleurs, sans vouloir lancer ma propre galerie, je serai curieux de savoir si quelques chercheurs, bloggeurs, thésards ou membres du café possèdent un “science tattoo” (auquel cas vous êtes bien évidement invités à en poster une photo dans les commentaires de ce billet). Personnellement, mon sujet d’étude étant réfractaire à toute forme d’art ou de représentation esthétique, je ne me risquerai pas à l’ancrer à vie sous mon épiderme, mais peut-être me laisserais-je tenter si un jour je travaille sur quelque chose de joli.

Article Funky ou Article pourri ?
75%
25%
6107 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/323