"> 2270-4027
Vas-y clique !
Chronique de la Tête au carré

Sur #laTAC - ENCODE et Cloche étanche


Comment augmenter l'intelligence?


Jeudi dernier, énorme effet d’annonce avec 30 articles publiés en même temps dans 3 revues scientifiques différentes impliquant 440 chercheurs de 32 labos internationaux pour un seul immense projet : ENCODE, qui signifie en anglais encyclopédie des éléments d'ADN, un pas de plus vers une compréhension plus complète du génome humain. Le projet est extrêmement complexe, mais les médias ne semblent retenir qu’un seul message : ENCODE aurait découvert que 80% de notre génome est fonctionnel, alors que l’on qualifiait auparavant la grande majorité de notre ADN de “poubelle”. Ce message inexact a eu le don d’irriter les blogueurs scientifiques comme Marc Robinson-Rechavi, auteur du blog ‘Tout se passe comme si’ et Philippe Julien, auteur du blog Biopsci. Ils expliquent ainsi que la communauté scientifique se doutait depuis longtemps qu'une partie de l'ADN non codant était tout de même fonctionnelle. Les résultats d'ENCODE révèlent en fait l’activité biochimique des composants de l’ADN et pour l’instant, on ne peut faire qu’une estimation sur leur rôle fonctionnel avec une fourchette entre 10% et 80% de notre génome. Mais malgré ces mises en garde, ces blogueurs soulignent l’incroyable importance des travaux du consortium. Marc Robinson-Rechavi utilise la comparaison suivante: si en 2001 l'achèvement du séquençage du génome humain pouvait correspondre à l'envoi de spoutnik dans l'espace, on est aujourd'hui avec le projet ENCODE à l'étape du vol de Youri Gagarine. Pour un retour sur la polémique, je vous invite à lire les billets des blogs Tout se passe comme si et Biopsci, et pour les curieux anglophones, lisez l'article très complet d'Ed Yong sur ENCODE, publié sur son blog Not Exactly Rocket Science.

Guillaume Frasca nous parle d’une expérience assez insolite sur son blog la Science Infuse: En 1770, Joseph Priestley, un chercheur britannique réalise une démonstration devenue célèbre. Il avait enfermé une souris dans une cloche étanche avec un seul plant de menthe et montré qu’elle pouvait survivre ainsi plusieurs jours. Et bien des chercheurs britanniques ont reproduit la célèbre expérience pour un programme de la BBC mais en remplaçant la souris par... un cobaye humain. Le géologue de 47 ans Iain Stewart s’est enfermé pendant 48 heures dans une serre étanche de 30m3 contenant une forêt miniature avec maïs, laitue, bananiers, etc... Un hymne à notre écosystème qui assure notre subsistance et un rappel éloquent que sans photosynthèse, notre planète aurait un drôle d’air de bocal étanche…

Emission à réécouter ici

Article Funky ou Article pourri ?
52%
48%
1804 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/666

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.