2270-4027
Vas-y clique !
Chronique de la Tête au carré

Sur #laTAC - HeLa et dinosaures


Reptiles et amphibiens


HeLa ! A qui est ce génome ?
Si vous demandez à un biologiste ce que sont des cellules HeLa, il y a de fortes chances qu’il sache exactement de quoi vous parlez: il vous dira qu’il s’agit d’une lignée de cellules humaines qu’on peut cultiver en laboratoire dans des flacons et des boites, et grâce auxquelles on peut réaliser d’innombrables expériences de biologie cellulaire et moléculaire. Grâce à la lignée HeLa, on a développé des vaccins, amélioré les techniques de fécondations in vitro, découvert de nouveaux gènes, etc… Et pourtant, moins nombreux sont les biologistes qui connaissent l’histoire de cette lignée de cellules. Marc Robinson Rechavi, du blog Tout se passe comme si, nous raconte cette histoire triste. Il nous explique que puisque la plupart de nos cellules ne se laissent pas cultiver facilement, on utilisait beaucoup de lignées de cellules dérivées de tumeurs, qui, elles, se maintiennent bien en culture. La lignée HeLa dérive donc d’une tumeur d’une pauvre femme noire Américaine, Henrietta Lacks, à qui on a réalisé un prélèvement dans les années 50. A l’époque, on n’avait pas jugé bon de demander sa permission ou celle de sa famille. On connait maintenant son histoire grâce à la persévérance et la curiosité de certains journalistes et docteurs. Le manque d’éthique autour de la création de cette lignée cellulaire a été notamment pointé du doigt. On pensait donc que ce genre de faute déontologique pouvait désormais être évité. Et pourtant, le 11 Mars dernier, on annonçait la publication du séquençage complet du génome de cette lignée… encore une fois, sans l’autorisation de la famille Lacks. Plus de 70 après ce premier cafouillage, on peut s’apercevoir que, parfois, la science avance plus vite que l’éthique.
Les dinosaures ont-ils vraiment disparu ?
Est-ce que vous seriez surpris si je vous annonçais qu’une poule, un canari, une autruche ou un pigeon, que tous les oiseaux sont des dinosaures? Espérons que de moins en moins de personnes sont surprises par cette annonce. En effet, à l’école j’apprenais encore que tous les dinosaures avaient disparus à cause de fortes éruptions volcaniques ou de la chute d’une météorite géante et qu’il ne restait d’eux que des fossiles. Mais depuis plusieurs décennies déjà, de nombreux scientifiques, en étudiant ces fossiles et les oiseaux, sont arrivés à la conclusion que les oiseaux sont de la même famille que le tyrannosaure et le vélociraptor qui, d’ailleurs, portaient vraisemblablement déjà des petites plumes inadaptées au vol. Si ce savoir semble doucement s’installer dans les musées, il semble quand même qu’une majeure partie du public reste peu renseignée. Du coup, Vran, biologiste, bloggeur et illustrateur, a publié une BD sur Kidi’Science pour expliquer, simplement, ce nouvel état des lieux aux plus petits.  A l’heure où le réalisateur de Jurassic Park 4 a annoncé que ses dinosaures ne porteraient pas de plumes, on peut saluer une initiative pédagogique qui tente véritablement d’enrayer nos idées reçues sur les dinosaures, mésozoïques et actuels.

Emission à réécouter ici

Article Funky ou Article pourri ?
51%
49%
Merci d'avoir voté ! 3162 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/745