"> 2270-4027
Vas-y clique !
Chronique de la Tête au carré

Sur #laTAC - Kiff de Science et Flash Info Chimie


 L'histoire des nombres



Pourquoi je kiffe la science
Quand on évoque les chaines de lettres sur Facebook, Twitter, les mails, les blogs, etc.… on s’attend souvent à découvrir des pourriels, des arnaques, des canulars ou pire, des glurges, ces histoires sirupeuses, nostalgiques ou mélodramatiques qui se concluent par une invitation à les partager à l’intégralité de nos carnets d’adresses et qui finissent par engorger le web. Comment lutter contre ce fléau des temps moderne? Et bien peut être en créant, tout simplement, des chaines intéressantes! Sirtin, par exemple, a décidé de créer une chaine invitant les blogueurs du C@fé des Sciences à répondre à la question ‘Pourquoi je kiffe la Science?’ Et ce sont déjà 9 blogueurs qui ont répondu à l’appel et se sont prêtés au jeu pour expliquer pourquoi la science les attire autant. Ce qui est fascinant, c’est que ce sont des histoires souvent très différentes au final: certains, comme le Dr. Goulu, le Dr. Eric Simon, Sirtin et Mr Pourquoi sont tombés dans la science quand ils étaient petits. D’autres, comme Pascale Baugé, le Pr Von ou Xochipilli l’ont découverte ou redécouverte tardivement. La plupart, comme Marc Robinson-Rechavi, apprécie dans la Science le fait qu’ils peuvent exprimer leur curiosité dans le respect de la réalité. Ou comme le dit Laurent Brasier, de mieux cerner l’essentiel. Et puis il y en a beaucoup, comme Vincent Giudice, qui aiment la Science… car ils aiment à la partager. Alors maintenant c’est à vous de vous poser la question: pourquoi vous kiffez la science?

[Flash Info Chimie] #1 Détecter des quantités… indétectables
Bonne nouvelle pour les amateurs de chimie: Monsieur Pourquoi vient d’inaugurer une nouvelle rubrique sur son blog Pourquoi le Ciel est bleu: le Flash Info Chimie, une rubrique pour parler d’articles récents issus de la recherche en chimie. Le premier flash paru sur le blog parlait d’une nouvelle méthode pour détecter des quantités… quasi indétectables. En effet, que cela soit dans les domaines de la police scientifique, l’écologie, la biologie, ou même la physique théorique, la détection de quantités infinitésimales de certaines molécules constitue un enjeu majeur. Et bien des chercheurs de Louisiane viennent de publier un article dans la revue Journal of American Chemical Society et dans laquelle ils présentent leur technique permettant de détecter des concentrations de protéines aussi faibles que 100 milliardièmes de grammes de molécules par litre! C’est une technique à la sensibilité inégalable! Pour réaliser cet exploit, ils utilisent un hydrogel (du gel contenant de l’eau) greffé à des chaines moléculaires spécifiques de la substance qui nous intéresse. Et bien en présence de la substance d’intérêt, l’hydrogel va se contracter et diminuer de volume, une diminution qui, elle, est perceptible!

[Flash Info Chimie] #2 C’est simple comme un clic au soleil !
Autre Flash Info Chimie, les applications d’un nouveau champ de recherche: la click-chemistry ou chimie clip. La chimie clip a été récemment popularisée par le prix Nobel de chimie 2001, Barry Sharpless et consiste à trouver une méthode, ultra-simple, ultra-flexible, pour lier, « clipper » deux molécules entre elles avec des liaisons robustes. Certains protocoles utilisent même la lumière pour induire la réaction chimique. Ces nouvelles méthodes ont l’avantage d’offrir de nouveaux outils peu onéreux et bio-compatibles, c’est à dire permettant de potentiellement réaliser des réactions chimiques à l’intérieur de cellules vivantes!

[Flash Info Chimie] #2 C’est simple comme un clic au soleil !

C’est un peu la chimie du futur!

Emission à réécouter ici.

Article Funky ou Article pourri ?
34%
66%
2947 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/715