"> 2270-4027
Vas-y clique !
Strange and Funky Animal Photographer

[Strange and Funky Fungi Photographer] Steve Axford

Parmi la myriade de vidéos que j'ai insérées dans mon billet sur la diversité des Unicontes, vous aurez peut-être particulièrement remarqué cette vidéo envoutante signée Steve Axford, et qui compile plusieurs timelapses de croissance de champignons divers et variés (dont certains bioluminescents):
 


Et bien sachez que le bougre réalise les photos de champignons les plus incroyables qu'il m'ait été donné de découvrir dans les méandres de l'internet mondial! Mais avant toutes choses, une petite présentation de l'artiste.
Steve Axford est un photographe Australien de la région de la Nouvelle-Galles du Sud et plus particulièrement la région de Northern-Rivers. C'est une région qui fut jadis une large étendue de forêts vierges subtropicales dont il ne reste que quelques rares vestiges, dont une parcelle préservée par le photographe lui-même. Bien que s'intéressant à de multiples sujets pour ses clichés (les habitants et paysages de régions reculées durant ses voyages, les volcans, etc.) c'est surtout ses photos de champignons qui lui ont valu sa récente renommée sur le web. S'il voyage à certaines occasions pour photographier ces champignons (en Tasmanie ou dans l'Etat de Victoria essentiellement, en climat tempéré), la plupart de ces photographies ont été prises près de chez lui (des champignons sub-tropicaux du coup).  Steve Axford s'attache donc à réaliser des clichés à la fois esthétiques mais également précis, pour éventuellement être utilisés afin d'identifier ces espèces de champignons dont certains semblent n'avoir jamais été classifiés!
Si certains spécimens ont été cultivés par Steve Axford pour notamment lui permettre de réaliser des timelapses, la plupart de ses plus belles photos ont été réalisées dans la nature, près de chez lui, où il jouit, selon lui, d'une qualité de lumière inégalable.
Offrons nous donc une galerie de quelques de ses plus beaux clichés:

Marasmius sp.  Marasmius haematocephalus, Steve Axford
Leratiomyces sp, Steve Axford
Cyptotrama aspratum, Steve Axford
Cyptotrama aspratum (2), Steve Axford
Cyathus novaezelandiae, Steve Axford
Steve Axford
Panus lecomtei, Steve Axford
Marasmius haematocephalus (2), Steve Axford
Hairy mycena, Steve Axford
Mauve splitting waxcap, Steve Axford
White mycena (2), Steve Axford
White mycena, Steve Axford
Steve Axford (3)
Steve Axford (2)
Stereum hirsutum, Steve Axford
Panus fasciatus, Steve Axford
Mycena chlorophos, Steve Axford
Mycena chlorophos (2), Steve Axford
Marasmius haematocephalus, Steve Axford
Coral fungi, Steve Axford
Marasmius sp, Steve Axford
Steve Axford (4)
Steve Axford (6)
Steve Axford (5)
Steve Axford (8)
Steve Axford (7)
Steve Axford (9)
Steve Axford (11)
Steve Axford (10)
Steve Axford (16)
Steve Axford (15)
Steve Axford (14)
Steve Axford (13)
Steve Axford (12)
Schizophyllum commune (2), Steve Axford
Hygrocybe sp, Steve Axford
Hygrocybe anomala, Steve Axford
Leratiomyces ceres, Steve Axford
Campanella sp, Steve Axford
Schizophyllum commune, Steve Axford
Tremella fimbriata, Steve Axford
Steve Axford (18)
Steve Axford (17)
Phillipsia subpurpurea, Steve Axford
Hairy mycena , Steve Axford
Steve Axford (20)
Steve Axford (19)
Campanella sp. (3), Steve Axford
Campanella sp. (2), Steve Axford
Steve Axford (23)
Le photographe amateur que je suis s'est tout de suite demandé comment il avait réalisé de si impressionnants clichés. Au delà se son talent, j'ai trouvé quelques éléments de réponses sur le blog DIYPhotography où il dévoile utiliser un objectif macro Canon EF 100mm f/2.8L sur un appareil systématiquement monté sur un trépied.  L'ensemble de ses réglages sont manuels et il utilise une ouverture oscillant entre f/14 et f/18. Pour moi, le plus surprenant est qu'il prétend n'utiliser que de la lumière naturelle. Par contre il met en garde contre une illumination directe du soleil et conseille de ne faire de la photographie macro qu'avec une forte couverture nuageuse, idéalement juste après (ou à la fin) d'une forte pluie (les joies de la photographie naturaliste…).

Son dernier conseil est de passer un temps conséquent pour chercher les champignons. Il raconte en effet qu'il a découvert la plupart de ses plus beaux spécimens en en photographiant un autre. Généralement, il est difficile de les remarquer et c'est la patience et le sens de l'observation qui lui ont permis de faire de si belles découvertes.

On est au début de l'Automne, si ça ne vous donne pas envie de vous promener en forêt, je ne sais pas ce qu'il vous faut! Un autre type de motivation pour la cueillette des champignons peut être?
 


Liens:
Steve Axford (sur FlickR)
Article La Boite Verte
Article This Is Colossal (2)
Article Bored Panda (2)
Article DIYPhotography

 

Article Funky ou Article pourri ?
57%
43%
1849 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/1607