A partir d'un principe très simple - la propagation des ondes acoustiques dans divers matériaux solides -  plusieurs équipes de chercheurs et voire des firmes, telle l'entreprise française Sensitive Objects, commencent à créer des applications qui me semblent révolutionnaires. Cet exemple illustre encore une fois à quel point de la simple jugeote peut mener à des révolutions technologiques (un peu comme l'exemple du détournement de wiimote dont j'ai déjà parlé).

L'idée de base: on fixe deux micros sur une surface quelconque et dans un matériau solide. En fonction de l'endroit sur lequel on frappe cette surface, chacun des micro recevra un signal différent, ce qui va permettre de distinguer différents points localisés à plusieurs endroits sur cette surface. Incorporé dans une structure informatique, on peut créer des boutons qui gèreront différents appareils, pour peu qu'ils puissent intégrer cette interface électronique. A partir de là, les applications sont quasi infinies: cela va du clavier lavable (normal, il ne s'agit que d'un autocollant puisque la réelle interface, ce sont les micros...), idéal pour les milieux hospitaliers, les boutons sur des surfaces en verre, pour incorporer des boutons dans des milieux humides et éviter les électrocutions, ou encore des interfaces tactiles sur des surfaces inédites, comme un tableau de bord de voiture!

Mais d'autres équipes (celle de Chris Harrison) se sont également intéressées à des moyens de reconnaissance de sons, pour que cette fois ci, ce ne soit plus un point dans l'espace qui soit convertit en bouton, mais qu'un mouvement sur une surface soit reconnu par un logiciel et qu'à ce geste soit associé une commande.

Site officiel de Sensitive Objects

Article sur le Journal du Net couplé à une vidéo explicative.

Scratch Input