"> 2270-4027
Vas-y clique !
Le Mercredi on Converge

[Le Mercredi, on converge] Les experts du roulage de patins

Gene Simmons du groupe Kiss
Hormis l'exemple précédent quelque peu particulier, les langues des Homo sapiens possèdent une taille modeste. Nous utilisons principalement cet organe pour aider la mastication de la nourriture, pour déglutir, et pour moduler des sons, et bien entendu, le plus important, pour se la coller là où vos tendances sexuelles vous pousseront à la mettre (et je ne veux pas de commentaires pour connaitre votre emplacement favori...). En ce sens, la morphologie de la langue est assez bien conservé entre les différentes espèces de mammifères. Par contre, nombre d'entre eux utilise cet appendice en tant que véritable membre capable de chercher la nourriture dans des orifices exigües: ce sont le plus souvent des espèces myrmécophages (c'est à dire friandes de fourmis et de termites). Les plus connus d'entre elles sont les fourmiliers, qui sont représentés à l'heure actuelle par quatre espèces, très proches du groupe des paresseux. Le plus connu des fourmilier, c'est bien entendu le tamanoir:

Myrmecophaga tridactyla
Myrmecophaga tridactyla
Bon là, vous restez un peu sur votre faim vu le titre de l'article, alors sans plus tarder, voici la langue du tamanoir:

Myrmecophaga tridactyla vulgaire
Pour voir la langue en action, voici une vidéo sur le site d'ARKive. Ah tout de suite, le chanteur de KISS fait moins son malin! Inutile de vous dire que cette langue qui peut atteindre 60 cm de long et qui est entouré d'un mucus collant est parfaitement efficace pour retirer tout termites et toutes fourmis qui se promèneraient dans ces galeries souterraines. Et donc c'est sans surprise que dans la rubrique des convergences évolutives, je vais maintenant vous présenter tous les mammifères qui sont entrés dans la compétition des langues les plus longues. Bien entendu, il y a les autres espèces de fourmiliers, Tamandua mexicana, Tamandua tetradactyla et Cyclopes didactylus mais comme ils dérivent d'un même ancêtre commun avec le tamanoir, leur langue provient certainement d'un unique évènement évolutif. Mais bon, ils sont jolis, alors pourquoi ne pas vous les présenter:

Tamandua mexicana
Tamandua tetradactyla
Cyclopes didactylus
Bon et si on laissait maintenant rentrer dans l'arène de véritables outsider. Pourquoi ne pas commencer par l'Armadillo ou Tatou, qui regroupe en fait 20 espèces de mammifères à carapace et dont la plupart se nourrissent de termites, de fourmis, mais aussi d'un bon nombre de larves, d'araignées etc...

Dasypus novemcinctus
Par contre niveau coup de langue, c'est un petit joueur, puisque les Tatous comptent plus souvent sur l'aspect collant ou épineux de leur langue plutôt que sur leur taille. On les place donc dans la catégorie poids plume. Par contre, faisons place maintenant à un adversaire de taille (et l'un de mes animaux préféré sur cette planète): le Pangolin!

Manis temminckii
Et non, ce n'est pas une pomme de pin, mais bien un mammifère et qui plus est une espèce de mammifère cousine des carnivores. Surprenant vu tout les traits de similarité avec les fourmiliers. Et niveau langue ça donne quoi?

Manis temminckii tirant la langue (c'est pas beau!)
C'est sur, c'est bien pratique!
Le gif effet 3D qui va bien
C'est pas mal dans le genre avec cette langue qui peut atteindre 40cm de long! Niveau récupération de fourmis, il se défend vraiment bien face au fourmilier. Constatez plutôt ici.
Et puis si vous vous souvenez bien, l'Aardvark aussi est un animal myrmécophage et sa langue peut atteindre plus de 30 cm (pour une taille d'environ 1m30 sans la queue).
Et puis on a du mal à parler de convergences évolutives des mammifères sans jeter un coup d'œil du côté des marsupiaux. En effet, les marsupiaux sont les rois pour présenter des espèces extrêmement similaires aux mammifères placentaires (par exemple avec les loups, les écureuils volants et les taupes). Et bien ça ne loupe pas: les marsupiaux ont bel et bien leur espèce de "fourmilier", le Numbat (Myrmecobius fasciatus).

Myrmecobius fasciatus
Certes, leur langue ne mesure que 10cm, mais l'animal entier n'en mesure que 30, alors on applaudit la performance. D'ailleurs, on peut voir comment ils étendent leur langue ici et .
Allons maintenant à la base de l'arbre des mammifères, du côté des monotrèmes, ces mammifères qui pondent des œufs. Tout le monde a en tête l'ornithorynque, mais on oublie trop souvent l'autre monotrème tout aussi funky, l'échidné. J'en avais déjà parlé ici lorsque j'évoquais ses longues épines qui parcourent son corps et qui le fait ressembler à un hérisson. Et bien l'échidné possède également une langue parfaitement adaptée à la cueillette d'insecte:

Tachyglossus aculeatus
Et pour le voir dévorer son repas, suivez le lien. Mesurons la langue du concurrent: 18 cm de langue pour 45 cm de taille complète. Résultat des courses, est-ce qu'on peut déclarer le tamanoir roi des rouleurs de pelles? Ah, on me fait signe qu'un dernier concurrent veut démontrer ses prouesses, bien qu'il s'agisse d'une espèce essentiellement nectarivore, mais qui lui arrive de gober deux trois insectes à l'occasion. Et bien mesurons ça langue : 8,5cm. Mais c'est ridicule. Combien mesure l'espèce au juste? Environ 5cm! Ça veut dire que sa langue mesure 150% de sa taille totale. Mais quel est cet animal? Et bien c'est la chauve-souris Anoura fistulata qui peut détrôner facilement le tamanoir et obtenir le titre de plus grande langue (proportionnellement à la taille du corps) et rentrer dans la course du titre pour tous les animaux, mais il parait que la compétition est rude du côté des caméléons.

Anoura fistulata
Comment cette chauve-souris réalise t-elle cet exploit? Et bien non seulement sa langue est extensible, mais en plus, elle rentre dans le corps bien plus profondément que pour tout autre mammifère, car elle touche le sternum, la jonction des côtes juste au dessus du cœur.


Il s'avère que Centropogon nigricans, une fleur qui pousse dans la région où vit Anoura fistulata présente une corole si longue, qu'elle ne peut être pollinisée que par cette chauve-souris à la langue supertrophiée, les autres chauve-souris à nectar ne pouvant étendre leur langue que sur quelques cm en dehors de leur bouche. La situation est donc idéale (mais fragile) pour les deux espèces : Centropogon nigricans peut être pollinisée et Anoura fistulata n'a pas à entrer en compétition avec les autres chauve-souris à nectar.

Anoura fistulata goûtant à Centropogon nigricans
Après tout ça, il y a quand même des humains qui sont jaloux et qui tentent de rentrer dans la compétition... En voici un bon spécimen:


La langue humaine la plus longue du monde?


Références:
Muchhala, N. 2006. Nectar bat stows huge tongue in rib cage. Nature 444:701-702 (pdf)

Article Funky ou Article pourri ?
69%
31%
3988 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/164