"> 2270-4027
Vas-y clique !
Steak Haché

Thaumoctopus mimicus, la pieuvre mime marceau

Mimic Octopus
Mimic Octopus

Thaumoctopus mimicus est une superbe pieuvre aux longs bras effilés (et vous pouvez les recompter, il y en a bien huit comme pour tous les octopodes) et arborant des anneaux noirs et blancs parcourant son corps d'environ 60 cm d'envergure. On peut la trouver essentiellement dans des eaux peu profondes, au large des îles de Nouvelle Calédonie, d'Indonésie, de la Malaysie, des Philippines, bref dans de nombreux archipels de l'Asie du Sud-Est (les veinards...). Bien que le camouflage soit un moyen de défense (ou d'attaque) très répandu dans le règne animal, Thaumoctopus mimicus est l'un des rare animal (et encore plus rare invertébré) à être capable d'utiliser des méthodes de camouflages variés et adapté au type de menace qu'elle perçoit. Une prouesse que deux vidéos illustreront bien mieux qu'un paragraphe:

 


Octopus Mimic - La pieuvre ingénieuse par MonNomEstPersonne

 


Les chercheurs ayant étudié cette pieuvre ont donc associé les formes particulières que prend cette experte en camouflage avec divers animaux partageant le même écosystème.
 

`Pieuvre mimétique’: (a) cachée dans son terrier; (b) couleur lors d'un comportement normal de recherche de nourriture; (c) mimetisme de sole;(d) modèle de sole (Zebrias sp.); (e) mimétisme de rascasse (f) modèle de rascasse (Pterois sp.); (g) mimétisme de serpent de mer;(h) modèle de serpent de mer (Laticauda sp.). Photographies de M. Norman et R. Steene.
`Pieuvre mimétique’: (a) cachée dans son terrier; (b) couleur lors d'un comportement normal de recherche de nourriture; (c) mimetisme de sole;(d) modèle de sole (Zebrias sp.); (e) mimétisme de rascasse (f) modèle de rascasse (Pterois sp.); (g) mimétisme de serpent de mer;(h) modèle de serpent de mer (Laticauda sp.).
Photographies de M. Norman et R. Steene.



Ainsi, quand elle se déplace, Thaumoctopus mimicus peut prendre l'apparence soit d'une sole (Zebrias fasciatus) abondante dans ces eaux:

IL3-049_Spotted-tail_sole__Zebrias_fasciatus.jpg
 

soit d'une rascasse (Pterois dont l'extrémité des nageoires est empoisonnée):

Pterois_volitans_Manado-e.jpg
 

En position de pure défense, à moitié enfoui dans son nid, la pieuvre pourra repousser un agresseur en imitant un serpent marin (Laticauda):

Laticauda colubrina

Mais enfin, d'autres comportements ont également été observés, comme l'imitation de diverses anémones et méduses, toutes connues pour leur tentacules urticants (et reconnus par la plupart de la faune prédatrice comme dangereuse voire mortelle). Il s'agit donc encore une fois d'un exemple (après celui-ci) de l'incroyable plasticité des corps des céphalopodes, et de leur techniques de camouflage hallucinantes. Par contre, il semble bien que les exploits de Thaumoctopus mimicusrévèlent d'une certaine forme d'intelligence, tout du moins de capacités comportementales accrues. Bientôt, je vous le promet, j'écrirai un article en détail sur ces mécanismes. Mais pour finir en beauté, il faut savoir que les octopodes sont également capables d'exploits incroyables... par amour :
 


Liens:
Article Grrrlscientist
Article National Geographic
Article Marine Bio

Références:
Norman, M. D., J. Finn, and T. Tregenza. 2001. Dynamic mimicry in an Indo-Malayan octopus. Proceedings of the Royal Society of London B 268 (Sept. 7):1755 (PDF)
Vidéos complémentaires : (1) (2) (3) (4)
Norman, M. D., Hochberg F. G. 2005. The "Mimic Octopus" (Thaumoctopus mimicus n. gen. et sp.), a new octopus from the tropical Indo-West Pacific (Cephalopoda: Octopodidae). Molluscan Research 25(2): 57-70

Article Funky ou Article pourri ?
70%
30%
4893 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/167