"> 2270-4027
Vas-y clique !
Freaky Friday Parasite

[Freaky Friday Parasite] Les monstrueuses larves zombifiantes et encephalophiles de Pseudacteon

 

i-6c85a56cbcec6ed29626a79fb3065386-Pseudacteon1.jpg

 

D'office, je vous l'annonce, les mouches Pseudacteon sont inoffensives pour l'homme, bien au contraire, elles peuvent se révéler très utiles car leurs victimes sont les odieuses fourmis de feu rouge (Solenopsis invicta).

 

 

Le terme fourmis de feu fait vraisemblablement référence à la douleur aigue que causent leur piqures. Les représentants de cette espèce invasive sont non seulement très agressifs (elles peuvent s'attaquer en nombre à des proies aussi grosses qu'un poussin et peuvent dans certains cas causer des allergies sévères chez lez humais), mais ils peuvent également générer des dégâts très importants aux cultures et aux... équipements électriques! (allez savoir pourquoi elles jettent leur dévolus sur des câbles indigestes...). Pour vous donner un exemple, l'état du Texas doit payer un milliard de dollars chaque année pour réparer les dégâts de ces petites fourmis...

 

 

Arrive notre héroïne parasite du jour, la mouche Pseudacteon:

 

 

Elle ne paient pas de mine et pourtant elles peuvent être aussi impressionnante  que des guêpes parasitaires. Voici leur mode d'action: d'abord, elles survolent une colonie en cherchant un hôte idéal pour pondre dedans. Ensuite, elles harassent la victime jusqu'à réussir à se positionner sur leur dos et leur injecter un œuf en une fraction de seconde.

 

 

Le reste est un supplice pour la fourmi: à l'intérieur de son corps, l'œuf se développe pour donner une larve qui va lentement sucer les fluides vitaux de son hôte, remontant petit à petit à l'intérieur du thorax pour se diriger vers sa destination finale: la tête. Le processus peut prendre deux semaines pendant lesquelles la fourmi continue à survivre et poursuivre son petit bonhomme de chemin. Puis quand la larve est enfin logée dans la tête, elle dévore son plus gros repas, le cerveau, avant de former son cocon. Le reste du corps étant devenu inutile, la larve sécrète une enzyme qui va littéralement décapiter la fourmi. Le mieux c'est de voir ça en image:

La larve, bien à l'abri dans son cocon enfermé dans la tête de fourmis peut lentement se transformer avant d'éclore:

Coucou!

  Coucou!

 

Et voilà donc le nouveau type de pesticide (ou agent de biocontrôle) que va utiliser massivement les états-unis pour lutter contre l'invasion des fourmis de feu.

 

 

Et maintenant, le jeu va être d'imaginer un scenario de film de série Z: combiner la mouche de Cronenberg avec un Zombie de Romero et vous obtiendrez un film de zombies digne de ce nom!

 

Liens:

Observations of a Nerd

Zooillogix

National Geographics

Clichés d'Alex Wild

Article Funky ou Article pourri ?
73%
27%
2520 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/228