"> 2270-4027
Vas-y clique !
The Domestication Show

Le Mystère du Perrogeon


Avec 487 articles publiés sur le blog, je commençais à me dire que je gérais plutôt bien certains sujets. Prenez les pigeons par exemple: je m’étais grave pris la tête pour écrire un article sur leur domestication! Si bien que j’en ai profité, peu après, pour faire un petit séminaire sur le sujet dans mon institut:

Pigeon

Téléchargez la présentation en entier pour voir les films et mon speech


Du coup je me sentais plutôt confiant en mes capacités d’expertise ès pigeons lorsque je recevais ce message d’Elsa, sur Facebook:
 

Hey Pierre j'ai trouvé un truc strange et funky... A Barcelone depuis au moins 5 ans il y a des pigeons colorés qui ont la gueule de croisements de pigeon et de perroquet vert (qui se côtoient là-bas) voire même d'autres perroquets... C'est quoi ce bordel? Comment ils pourraient se croiser? :D Celui que j'ai vu moi ne pouvait pas être peint, ou alors il aurait fallu l'anesthésier, lui décolorer les plumes, les teindre... ça parait beaucoup.
Jette un œil à ma photo et les commentaires que j'y ai mis. ;)

 

Pigeon Barcelone, Elsa Denker


Ceci sera donc un article illustrant à la fois un bel échec mais aussi une petite victoire pour moi. Laissez-moi vous expliquer pourquoi, en vous narrant exactement ce que j’ai fait après la lecture de ce message.

Premier réflexe, comme on m’a bien appris à la fac, lire attentivement l’énoncé… Je m’empresse donc de regarder le reste des images et des commentaires comme indiqué:

Wow, just found on a forum another picture taken in Barcelona in 2010, look at this:

 

Pigeon, Barcelone, 2010

 

And this one from 2008

 

Pigeon, Barcelone, 2008

 

2010

 

Pigeon, Barcelone, 2010

 

2009

 

Pigeon, Barcelone, 2009

 

2007

 

Pigeon, Barcelone, 2007
Ensuite je me dis qu’il est inutile de s’exciter sans s’assurer d’abord qu’il ne s’agit pas de trucage photo. J’essaie donc de trouver une vidéo d’un de ces pigeons. Ma recherche google ‘Colorful pigeon barcelona’ donne ça:



C’est à partir de là que j’ai un peu déconné… J’avais plusieurs informations à ma disposition (Pigeons de couleurs, origine Barcelone, semblent pas photoshoppés…) mais au lieu de passer directement à une hypothèse parcimonieuse, je suis direct rentré dans le carrément improbable et je me suis mis en quête d’un croisement entre un pigeon et un perroquet… Bravo le chercheur… Ah ça, je me serai pris une belle taloche par Sherlock Holmes! N’empêche, à ma décharge, voici ce qu’on trouve en cherchant ‘Parrot cross Pigeon’:


De quoi aviver les espoirs non? Sir Arthur Conan Doyle ne faisait-il pas d’ailleurs dire à son célèbre détective:

When you have eliminated the impossible, whatever remains, however improbable, must be the truth.
Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.


Oui, c’est peut être vrai SI on a écarté les explications plus prosaïques. Or, je m’étais jeté en plein dans l’improbable. En effet, plus de 95 millions d’années séparent les Columbidae des Psittacidae, les familles auxquelles appartiennent respectivement les pigeons et les perroquets (un TFI de 14.84 au passage). Suggérer qu’un perroquet puisse se croiser avec un pigeon, c’est aussi improbable que de suggérer qu’un homme puisse avoir une progéniture avec un mouton (ça ne veut pas dire que certains ne s’y essaient pas)… 

Bref, après une bonne demie heure perdue à chercher à droite et à gauche des références sur d’éventuels perrogeons, je me résigne enfin à chercher une solution plus probable… ‘Et si ils étaient tout de même peints ces satanés pigeons?’

Là du coup, la piste semble plus prometteuse. En effet, on obtient cette vidéo en recherchant ‘Painted Pigeons’


Et puis je tombe enfin sur un article de blog dans lequel je trouve une explication plus que satisfaisante:

Pigeons Peints 
Je vous livre la traduction du paragraphe concernant notre affaire:

Les pigeons peints de Murcie:

Quand les arabes se sont installés en Espagne en 711, ils ont apportés avec eux une culture qui imbiba presque l’ensemble de la péninsule Ibérique. Ils ont également apporté avec eux le pigeon. Cet oiseau est prisé pour sa viande, son plumage et pour produire du palomina, un engrais naturel d’excellente qualité. Des documents datés d’environ 1268 parlent d’une vaste population de pigeons vivant dans les 97 tours de la ville de Murcie et de ses terres environnantes.
Les habitants de la ville ont commencé à apprécier cet oiseau et commencèrent à en élever, surtout ceux qui descendaient des spécimens laissés par les arabes en fuite, et ils furent entrainés par des colombaires professionnels. 200 ans plus tard, tellement de palomina s’était accumulé sur le pont au dessus de la Segura que les voyageurs et marchands ne pouvaient l’emprunter.
En 1773, le premier club de sports pour pigeon fut initié en Murcie, mais il fallut attendre encore 200 ans, en 1994, pour que l’élevage de pigeon soit officiellement reconnu comme un sport national, lorsque la Federación Española de Columbicultura fut entérinée. Si, lors d’un séjour en Espagne, vous apercevez une flopée d’oiseaux multicolores, sachez qu’il s’agit de pigeons peints qui sont utilisés dans ce sport spécifiquement espagnol de la Columbicultura.

 

Mais bon, échaudé par mon enthousiasme naïf précédent, j’ai taché d’être rigoureux jusqu’au bout. Or, si j’ai bel et bien trouvé des sites vendant de la peinture pour pigeon, mes recherches de courses de pigeons espagnoles ne me renvoyait qu’à une course internationale de pigeons à Barcelone… où les pigeons semblent désespérément ternes:


Un petit tour sur Wikipédia m’apprend que si les pigeons étaient bel et bien peints au tout début du 20ème siècle, l’usage des bagues et aujourd’hui de GPS a permis de pallier à ce genre de techniques pour les courses modernes de pigeons voyageurs.

Il m’aura fallu encore quelques heures de recherche pour trouver enfin la réponse ultime. Les pigeons peints de Murcie, appelés Pica, ne sont en fait pas employés lors de courses, mais pour un tout autre sport: les Sueltas.

Suelta
Les sueltas sont des compétitions où une pigeon femelle, parée de deux longues plumes blanches, est lâchée au milieu d’une horde de pigeons mâles arborant les couleurs de leur propriétaire.

Pigeon femelle avec sa plume blanche
Un juge distribue des points en fonction de la qualité de la séduction effectuée par les concurrents mâles. Exemple: 10 points pour un pigeon qui isole la femelle en plein air ou au sol, 20 points s’il arrive à la monter…
Et ce n’est pas de la blague! Certaines cagnottes pour ces compétitions peuvent s’élever à près de 10000 euros!
Même si je trouve que la compétition semble barbare et vaine, elle offre tout de même son lot de visuels surréalistes, comme a su l’exploiter le photographe Ricardo Cases:

Paloma al aire, Ricardo Cases
Paloma al aire, Ricardo Cases
Paloma al aire, Ricardo Cases



Conclusion:
C’est pas parce qu’on est chercheur qu’on se fait pas avoir par des hypothèses improbables (au contraire!)
Persévérer, c’est pas mal quand même pour être plus sûr d’être sur la bonne voie… et pour ramener son lot de découverte Strange and Funky!

Mais donc, aussi séduisant qu’il ait pu me paraitre au début, le mythe du perrogeon n’est plus…

Pica


Liens:
Articles Circus Lofts (1 & 2)

Ricardo Cases

Article Funky ou Article pourri ?
55%
45%
Merci d'avoir voté ! 3398 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/640