"> 2270-4027
Vas-y clique !
Observation Microscopique

Observation Microscopique - Teaser

Observation Microscopique
Il y a des appareils dans le laboratoire qu'on apprend rapidement à maitriser et qu'on utilise tellement quotidiennement qu'on n'y prête plus attention. Dans mon cas, je peux citer les micropipettes, les machines à PCR, les loupes binoculaires, les microscopes voire même les animaux sur lesquels je travaille.
Régulièrement cependant, je suis amené à présenter ce matériel et mes bestioles aux non-initiés, que ce soit pour mes étudiants, des stagiaires ou des visites de la famille et des amis. Et c'est souvent l'occasion pour moi de retrouver l'emerveillement initial des première fois où j'ai observé à travers les oculaires d'une loupe ou d'un microscope. A vrai dire, je trouve encore plus jouissif de partager aujourd'hui cette expérience, parce que je ne m'embarasse plus des petits problèmes techniques (comme beaucoup j'ai galéré pendant longtemps avant de ne plus voir mes cils dans les oculaires et de bien utiliser mes deux yeux ouverts plutôt qu'un seul) et je sais plus précisément ce qu'il faut regarder et non m'extasier sur une poussière en songeant qu'il s'agit de mon échantillon...
Mais comment partager cette expérience avec vous, chers lecteurs? L'idée de tous vous inviter dans mon établissement, bien que séduisante, reste assez inenvisageable. Alors la solution de la vidéo s'impose d'elle-même (d'autant plus que maintenant, j'ai une chaine youtube). Pendant des années, j'ai essayé vaguement de comprendre comment adapter des caméras sur des microscopes ou loupes binos, de me documenter sur les prix d'adaptateurs pour des appareils reflexes, de me lamenter sur mes piètres capacités de montage en vidéo... Bref, ça semblait très compromis...

Et c'est pour cela que je ne suis pas peu fier de vous titiller avec ce Teaser qui va vous présenter, de manière enigmatique, le projet sur lequel le vidéastre Dr Nozman et moi même travaillons depuis déjà quelques semaines:


Et oui, ça y'est un de mes vieux rêves se concrétise: je vais enfin pouvoir vous montrer ce que je regarde à travers mes oculaires. Mieux! Je vais enfin avoir un prétexte pour chasser les bestioles que j'ai toujours voulu observer sous microscope. Bref, ça va être l'éclate!
Et pourtant, c'était loin d'être bien parti! Alors que j'avais fait visiter mon laboratoire et mon département d'enseignement au Dr Nozman (qui doit être un des plus chic type qu'il m'ait été donné de rencontrer), je lui avais vaguement fait miroiter la possibilité d'utiliser des loupes et des microscopes. A la question "est-ce qu'on peut les utiliser pour filmer?" je lui avais répondu: 'faut que je me renseigne'.
En fait moi-même, j'avais déjà essayé d'adapter des petites caméras ou mon téléphone sur ces appareils pour un résultat particulièrement dégueulasse (même si à l'époque, j'étais pas trop mécontent).
Après m'être renseigné, j'étais encore plus dépité: pour adapter des caméras ou des appareils photos reflex sur des loupes ou des microscopes, il faut d'une part des appareils trinoculaires (deux oculaires pour les yeux, et un oculaire pour la caméra, c'est à dire une sorte de tube en continuité avec l'optique de la loupe ou du microscope), et d'autre part des adaptateurs compatibles entre l'appareil photo et la loupe:

Adaptateur sur loupe binoculaire

 

La bonne nouvelle, c'est que le service d'enseignement avait un exemplaire d'une loupe et d'un microscope trinoculaire. La mauvaise nouvelle, c'est que les adapateurs à disposition étaient calibrés pour des caméras toutes pourries de 3 et 5 Megapixels (y'a de forte chance que votre téléphone fasse mieux).
J'avais d'ailleurs fait quelques tests d'acquisition vidéo avec Vran en utilisant ce matériel. Le résultat, sans être totalement inexploitable, était quand même franchement peu enthousiasmant. Mais comme le Dr Nozman m'avait recontacté un peu avant pour me demander s'il pouvait tester un peu le matos, je m'étais dit que je trouverai probalement une solution d'ici à son passage. En me renseignant cependant, j'ai découvert que le prix des adaptateurs était juste exhorbitant. La veille du passage de Nozman, j'ai envoyé des mails, écumés les labos, à la recherche d'un adaptateur sans succès. Sauf qu'une collègue m'a fait une confidence, en passant, qui a véritablement ouvert un champ du possible. Elle m'a dit que dans son équipe, certaines personnes ajustaient simplement leur caméra sans adaptateur, et que dans certains cas, cela pouvait fonctionner.
Le lendemain, Dr Nozman écoute mon histoire, s'empare de sa caméra Black Magic (un bon millier d'euros quand même), et tente l'affaire:

Adapter une Black Magic sur une loupe
Et là, stupeur. Non seulement ça marche, mais ça marche nickel! Du coup, complètement jaloux, je teste avec mon propre appareil photo et réalise ces clichés d'écailles d'ailes de papillon (un paon du jour, Inachis io):

IMG_8484.JPG
 
IMG_8487.JPG
 

Alors certes, ce n'est pas du Linden Gledhill, mais pour un premier essai, je suis assez satisfait!
La première session d'observation microscopique aura duré quelques heures. Super content de notre résultat, on s'est donné rendez-vous la semaine d'après pour renouveller l'expérience, mais avec plus d'échantillons funky à observer. Je me suis mis donc en chasse d'échantilllons intéressants dont recele les collections de l'université où les laboratoires de mon institut. Serez-vous d'ailleurs capables de les reconnaitre?

ephyrule
platy
acarien
nematode
tardi
Pour les réponses, il va falloir être patient, car chacune de ces créatures fera l'objet d'une vidéo sur la chaine de Dr Nozman, et un billet sur ce blog. Mais finalement, c'est moi qui suis probablement le plus impatient de partager tout cela avec vous... Cela fait bien quelques années que j'attends ce moment, cette opportunité de vous montrer ce que j'ai souvent sous les yeux.

Article Funky ou Article pourri ?
56%
44%
967 vote(s)

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://ssaft.com/Blog/dotclear/?trackback/2409