http___makeagif.com__media_10-03-2014_SrF4qf 
Allez, on recommence à bloguer doucement… Un petit billet d’animation. A mon habitude, j’aime bien les animations qui tentent de travailler avec un médium original (le soleil, les gouttelettes, le scotch, les origami, le sable, les perles…). Cette fois-ci, je vous propose des animations qui jouent avec… de la nourriture (ouh les mal élevés!). Alors j’avais déjà approché le thème avec le court métrage de PES Western Spaghetti, mais cette fois-ci, c’est de la vrai bouffe qui est employée par les animateurs.

Noodle Fish, Kim Jinman
On commence par une animation réalisée en nouilles coréennes. Au début, j’ai eu un peu de mal à comprendre où se trouvait les nouilles dans l’animation mais après une petite recherche, j’ai compris que la surface animée est faite de nouilles empilées les unes sur les autres dans une structure qui forme un écran, un peu comme un écran d’épingles. Sur l’affiche ci-dessus, on vois l’animateur pousser ces nouilles à l’aide d’un coton tige pour changer la forme de ses sujets. On se rend compte un peu mieux de la technique dans ce court métrage mais qui est d’assez mauvaise qualité au final. Un travail de guedin tout de même… “Noodle Fish”, de Kim Jinman, est par contre absolument somptueux (et peut être succulent?):


Je me suis très vite rendu compte que la nourriture reste tout de même peu utilisée, probablement parce qu’elle est susceptible de pourrir pendant l’animation. Elle est cependant adéquate pour des petits courts métrages, comme ces spots de pubs australiens vantant les mérites du riz ‘Aussie’:






Enfin il y a cette très ingénieuse animation signée Siqi Song dans laquelle des aliments servent d’avatars à des personnes parlant de leurs pratiques alimentaires:


Il s’agit d’un projet qui succède à plusieurs vidéos expérimentales d’animation sur nourriture qui valent le coup d’être vues: